Cordillère Blanche (2/2) : Punta Union, Huaripampa

Au matin le froid est vif, la gelée blanche recouvre les alentours. Nous continuons à remonter la vallée pour passer la punta Union, col à 4750 m. Au nord se dresse le Taulliraju où se sont illustrés Lionel Terray et Nicolas Jaeger.
Taulliraju, 5830 m En montant à la Punta Union Quitaraju, 6040 m Pucajirca Taulliraju, 5830 m Lac sous le Taulliraju Col de Punta Union Col de Punta Union, vue est
Le temps se couvre, une très longue descente rejoint le village de Huaripampa à 3560 m. À peine installés un déluge s'abat sur nos tentes.

Le jour suivant nous allons en aller-retour visiter des lacs au pied du Chacraraju, magnifique sommet ouvert par Lionel Terray en 1956, qui est malheureusement dans les nuages. Le sentier traverse une forêt d'arbres à papier (quenual, polylepis), espèce endémique à l'écorce caractéristique, seul arbre à pousser au-dessus de 4000 m.

Gîte-église de Huaripampa
Vallée vers le Chacraraju Laguna Tintacocha sous le Chacraraju Arbres à papier Arbres à papier
De sympathiques Péruviennes nous attendent au camp avec de quoi nous requinquer.
Après l'effort le réconfort
Pour le dernier jour nous avons la chance d'apercevoir le Chacraraju en quittant Huaripampa. Après une courte descente nous remontons vers Pampamachay où notre bus nous rejoint.
Huaripampa Chacraraju, 6001 m Huaripampa : bodega Ferme isolée Troupeau Pampamachay
La piste monte jusqu'au col Llanganuco à 4720 m d'où de vertigineux lacets rejoignent le lac homonyme.
Col de Llanganuco Lac de Llanganuco Lac de Llanganuco Arbre à papier
Une route plus tranquille nous ramène à Huaraz.