Tenerife (5/5) : ascension du Teide

Avec ses 3718 m d'altitude le Teide est le point culminant de l'île, mais aussi de l'Espagne. Un téléphérique monte à plus de 3500 m, de là un sentier est aménagé jusqu'au sommet mais son accès est contingenté et la première benne part à 9 heures. Il est bien plus intéressant d'aller à pied au refuge et d'achever l'ascension de nuit afin d'admirer le lever du soleil au sommet. On suit tout d'abord une piste jusqu'à la Montaña Blanca puis un sentier à travers d'anciennes coulées basaltiques.
Teide : plan
Teide : départ du sentier, 2350 m Teide : piste
Environs du Teide Huevos del Teide Teide : coulée de lave récente
Teide : Montaña Blanca Teide : refuge de Altavista, 3270 m
Comme tous les jours ou presque les nuages enveloppent la montagne l'après-midi, poussés par le vent, c'est donc dans le blizzard qu'on atteint le refuge. Heureusement le calme et la clarté reviennent pendant la nuit. La montée est courte, il faut ensuite patienter dans le froid en attendant Phœbus. La vue est immense, avec de bons yeux ont peut distinguer la plupart des îles de l'archipel, voire l'Afrique et l'Amérique. Les scientifiques ne s'y sont pas trompés qui ont installé un observatoire sur un sommet voisin.
Teide à l'aurore, péninsule d'Anaga, Grande Canarie, 7 h 18
Teide : lever de soleil depuis le sommet, 7 h 28
Teide : ombre sur La Gomera, 7 h 32 Teide : ombre sur La Gomera, 7 h 43
Teide : lever de soleil, 7 h 45
Teide : cratère sommital Teide : cratère, fumerolles soufrées
Teide : vue vers le Guajara, le parador et les Roques de García Teide : cône sommital Teide : pénitents
Teide : vue est, péninsule d'Anaga Teide : descente vers Montaña Blanca, Grande Canarie Huevos del Teide et la Fortaleza, bord nord de la caldeira
Observatoire du Teide