Sicile, îles Éoliennes : Stromboli

L'île-volcan de Stromboli est la résidence du dieu Éole, sa puissance se traduit par des éruptions fréquentes et ininterrompues depuis des millénaires. L'îlot de Strombolicchio est un neck, cheminée d'un antique volcan dégagée par l'érosion.
Stromboli : plage
Stromboli : San Vincenzo Sculpture et Strombolicchio
Le village de Stromboli est très pittoresque, aucune automobile n'y circule mais il faut se méfier des scooters dans les ruelles étroites. Le célèbre film de Roberto Rossellini y fut tourné, sa liaison avec Ingrid Bergman attira les paparazzi et assura la renommée de l'île.
Stromboli : pharmacie Stromboli : ruelle Stromboli : villa rose
Stromboli : ruelle Stromboli : ruelle Stromboli : la villa de Bergman et Rossellini
Pour observer les éruptions il suffit de grimper au sommet du volcan par un bon sentier sans difficulté aucune mais pour des raisons de sécurité les autorités imposent un guide spécialisé. Le départ se fait en fin d'après-midi, la lave rougeoyant mieux au crépuscule.
Trace GPS avec profil d'altitude : Repères GoogleEarth
Stromboli : vers le sommet Village de Stromboli et Strombolicchio Village de Stromboli et Strombolicchio Montée au Stromboli Ombre du Stromboli Cratère du Stromboli Salina, Filicudi, Alicudi
Le cratère actuel se situe environ 200 m en contrebas du point culminant, d'où on peut donc observer les projections en toute sécurité. Quatre bouches sont actives, ce qui assure une explosion toutes les dix minutes (certaines images grand format comportent une animation). Après une heure de spectacle la descente par une pente sablonneuse sous la pleine lune fut un plaisir.
Sommet du Stromboli, au-dessus du cratère Cratère du Stromboli Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli Cratère du Stromboli Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli Descente du Stromboli sous la lune et lumières de Calabre
Je n'aurais pas dû citer Desproges qui qualifiait les volcans de « trous qui fument », le lendemain le dieu Éole est fâché et nous envoie un coup de sirocco. Les bateaux ne peuvent accoster l'île où nous sommes coincés pour la journée. C'est l'occasion d'aller voir la Sciarra del Fuoco, grande pente sous le cratère où les éjectats dévalent vers la mer. Les éruptions sont plus spectaculaires que la veille bien que nous en soyons plus éloignés, nous restons jusqu'à la nuit. Pour terminer nous nous arrêtons à l'ancien observatoire au-dessous du volcan où nous savourons une bière à défaut de mezcal en admirant le feu d'artifice.
Trace GPS avec profil d'altitude : Repères GoogleEarth
Alerte au tsunami et Strombolicchio Stromboli : Sciarra del Fuoco Stromboli : Sciarra del Fuoco
Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli Éruption du Stromboli