GR 10 (8/16) : Loudenvielle - Espingo - Luchon

Jour 19 : Temps bouché, de plus le sentier traverse des pâturages très boueux, la montée au couret de Latuhe sous la pluie est pénible. La descente vers Loudenvielle n'est pas mieux, le balisage étant difficile à repérer dans le brouillard. Je profite du village pour me remonter le moral avec un bon repas et suffisamment de vin pour me propulser jusqu'à Germ où un confortable gîte m'offre une hospitalité bienvenue.
Bourisp Loudenvielle, 960 m
Jour 20 : Le brouillard matinal n'est qu'une fausse alerte, le GR monte tranquillement jusqu'à la cabane d'Ourtiga puis par quelques raides lacets au couret d'Esquierry.
Cabane d'Ourtiga, 1620 m Entre cabane d'Ourtiga et couret d'Esquierry Néouvielle et Val Louron Sous le couret d'Esquierry, 2131 m, versant est
Un bon sentier descend aux granges d'Astau. De là j'accompagne les nombreux touristes jusqu'au lac d'Oô, très connu des cruciverbistes. Je continue ensuite jusqu'au lac d'Espingo, site idéal pour un bivouac.
Granges d'Astau, 1120 m Lac et cascade d'Oô, 1504 m
Lac d'Espingo, 1882 m Lac d'Espingo Vue d'Espingo vers le Portillon
Jour 21 : Le sentier monte en surplomb du lac d'Oô jusqu'à la hourquette des Hounts-Secs puis reste plus ou moins à flanc jusqu'au col de la Coume de Bourg.
Lac d'Espingo Lac et refuge d'Espingo Lac d'Oô Hourquette des Hounts-Secs, 2267 m, versant est Entre hourquette des Hounts-Secs et col de la Coume de Bourg
Le sentier descend doucement vers Superbagnères, offrant de belles vues sur la chaîne frontière et l'Aneto. Il ne reste plus qu'à descendre à Luchon.
Col de la Coume de Bourg, 2272 m Superbagnères, 1804 m Superbagnères : chaîne frontière Pic de Sauvergarde, 2738 m et Aneto, 3404 m Superbagnères : Grand Hôtel
Jour 22 : Le sentier quitte Luchon par le nord, monte à Sode puis Artigue, puis bifurque vers la cabane de Saunères.
Luchon, 615 m, depuis Sode, 900 m Entre Sode et Artigue Cabane de Saunères, 1660 m
Il monte ensuite sur la crête, rejoint la frontière, monte au pic de Bacanère, puis descend à la cabane des Courraus. Celle-ci est occupée par un vacher sympathique qui partage gîte et couvert, l'occasion pour lui de rompre la solitude d'un été en estive dans un confort précaire.
Plan de Montmajou Isards Val d'Aran Pic de Bacanère, 2193 m, borne frontière 401 En descendant vers la cabane des Courraus Rocher-isard Cabane des Courraus, 1586 m