Tour du Kailas (10/10)

Le jour suivant nous continuons la piste vers l'est à travers la steppe avec un nouveau camp près du Yarlung Tsangpo.
Tente de nomades Tente de nomades
Le lendemain nous roulons jusqu'à Saga. Cette petite ville est le siège d'une importante garnison chinoise dont les bruits de bottes nous réveillent dès l'aube. Beaucoup de petits immeubles sont en construction, d'une architecture quelconque recouverte de carreaux ils remplacent les maisons tibétaines traditionnelles qui sont démolies.
VRue de Saga Saga : boutiques, marchand de poêles Saga : billard Saga : lodge Leçon de chinois : toilettes Saga : maisons tibétaine et chinoise Saga : immeuble chinois Saga : palais des congrès Saga : détritus en pleine ville Saga : Tibétaine Saga : gamins
Au hasard des rues on peut voir des pancartes de propagande tâchant de convaincre la population tibétaine que les Chinois sont là pour l'aider.
Rue de Saga, propagande Propagande Propagande
La suite du voyage est assez difficile, il faut passer deux cols à plus de 5000 m où des glissements de terrain ont partiellement emporté la piste, une fois revenus sur le plateau notre jeep s'englue dans un bourbier et il faut l'aide du deuxième véhicule pour l'en sortir. L'altitude baisse et à 4350 m d’altitude nous voyons le premier arbre depuis deux semaines. Le paysage est moins rude, des cultures apparaissent.
Notre 4x4 s'embourbe Notre 4x4 s'embourbe Piste Montagne Piste Montagnes Champs et arbre Champs et village
Nous rejoignons la route Lhasa-Kathmandu à un check-point et trouvons même du goudron peu avant d’arriver à Lhatse, ville assez importante qui marque notre entrée au Tibet central. C'est aussi le retour à la civilisation avec un lodge assez confortable et la première douche depuis bien longtemps.Ici s'achève la première partie du voyage, la suite sera plus touristique avec la visite des grandes villes : Shigatse, Gyantse, Lhasa.



Haut de page