Islande (1/3) : Vopnafjörður, Jökulsarlon, Dyrhóley

Le ferry nous débarque à Seiðisfjörður, nous prenons la route jusqu'à Vopnafjörður. La piste traverse les plateaux désertiques de l'est de l'île. Il fait beau et le ciel est dégagé, ce qui est plutôt rare dans cette contrée et permet de profiter du point de vue.
Désert Route 85
Point de vue sur Vopnafjörður Vallée de l'Hofsá Maison ancienne : musée Burstarfell
Après quelques jours chez des amis nous partons faire le tour de l'île. Première escale : la lagune de Jökulsarlon dans laquelle se jette une des branches du Vatnajökull, calotte glaciaire qui recouvre une partie de l'Islande. Non loin de là se trouve une des plus belles cascades de l'île : Svartifoss et ses orgues basaltiques.
Désert près de la route 85 Fjord de l'est Fjord de l'est
Jökulsarlon Jökulsarlon
Jökulsarlon et Hvannadalshnjúkur Jökulsarlon et Vatnajökull Jökulsarlon
Skaftafellsjökull Cascade Svartifoss et orgues basaltiques
La côte sud abrite la réserve ornithologique de Dyrhóley, sur ses falaises nichent de nombreuses espèces d'oiseaux dont les macareux moines que les Islandais capturent volontiers pour améliorer leur ordinaire.
Dyrhóley : falaise Dyrhóley : falaise Dyrhóley : falaise Dyrhóley : canards
Dyrhóley : macareux moines Dyrhóley : macareux moines Dyrhóley : huîtrier