Madère (3/8) : pointe de São Lourenço et de Machico à Porto da Cruz

La pointe de São Lourenço est une longue péninsule qui prolonge l'île vers l'est, dans son prolongement se trouve la réserve naturelle des Îles Désertes. Les roches basaltiques très érodées forment des falaises spectaculaires.
Pointe de São Lourenço
Pointe de São Lourenço : pico do Furado Pointe de São Lourenço : vue vers les îles désertes
Pointe de São Lourenço : aiguille et falaises Pointe de São Lourenço : aiguille
Pointe de São Lourenço : falaises Pointe de São Lourenço : falaise avec dykes
Pointe de São Lourenço : petit sommet
En grimpant sur le pico do Furado on a une belle vue au nord-est vers l'île Porto Santo située à une cinquantaine de kilomètres et de l'autre côté de sur la baie de la Sardine et la côte entre Santa Cruz et Caniçal.
Pointe de São Lourenço : pico do Furado Pointe de São Lourenço, phare
Île de Porto Santo
Pointe de São Lourenço : cais do Sardinha
En longeant les falaises on revient vers Quinta do Lorde où on retrouve de la végétation dont un bosquet de dragonniers des Canaries.
Pointe de São Lourenço : falaises
Pointe de São Lourenço : Quinta do Lorde Caniçal Dragonnier (Dracaena draco)
La randonnée du lendemain est une traversée entre Machico, ancienne capitale et deuxième ville de Madère, et Porto da Cruz. C'est l'occasion de suivre la première levada du séjour qui irrigue les nombreuses terrasses cultivées.
Machico Machico et levada do Maroços Terrasses vers le col de Risco
La côte nord est très abrupte mais un sentier creusé dans son flanc permet un beau parcours.
Boca do Risco, 350 m Côte nord depuis la boca do Risco, récif
Côte nord, sentier à flanc et maison isolée Sentier de la côte nord
Vipérine  (Echium nervosum), endémique
Côte nord, vue vers la pointe de São Lourenço
Porto da Cruz Au-dessus de Porto da Cruz Porto da Cruz
Porto da Cruz, côte nord, vue vers la pointe de São Lourenço
Pour finir la journée une visite de la distillerie locale s'impose, suivie d'une dégustation de rhum agricole de Madère, IGP.