Tour du Kailas (3/10) : Pelku Tso - Yarlung Tsangpo

Au matin mon mal de crâne a disparu mais ce n'est pas le cas de tout le monde et la mise en route est difficile. Un groupe de nomades nous rend visite, ils sont très curieux de voir des Occidentaux. Peu après le départ nous quittons la piste principale pour prendre plein ouest. La piste est beaucoup plus sommaire, il faut même franchir plusieurs gués. Nous rencontrons un poste de contrôle chinois, premier d'une série chaque fois synonyme d'une longue attente pendant qu'ils vérifient nos documents.
Camp à 4800 m Tibétains Tibétains Piste Gué Poste de contrôle Poste de contrôle, panneau de la réserve du Shishapangma
Nous reprenons la piste vers l’Ouest et longeons peu après le Pelku Tso, magnifique lac turquoise dont l’eau est salée. Cela nous rappelle opportunément que le Tibet était une mer avant que la plaque indienne ne le soulève tout en créant l'Himalaya. Le lac est à 4595 m.
Le plateau tibétain Himalaya, glacier Pelku Tso, 4595 m Pelku Tso Pelku Tso Pelku Tso Pelku Tso
Peu après nous franchissons un nouveau col : le Jakhyung La à 5180 m. La piste est particulièrement défoncée et même le chauffeur fatigue : peu avant Saga il manque de s’endormir. Après le franchissement du Yarlung Tsangpo (Brahmapoutre) sur un bac mû par la force du courant nous traversons Saga et poursuivons jusqu’à ce que la pluie qui menace et le soir qui tombe nous contraignent à planter les tentes au bord de la piste.
Plateau et collines Piste Piste montant au Ma La, 5180 m Plateau et montagnes Plateau et montagnes Plateau et montagnes Piste et camion Maison Bac sur le Yarlung Tsangpo Bac sur le Yarlung Tsangpo Bac sur le Yarlung Tsangpo

Haut de page