Le Langtang (8/10) : Kyangjin - Gosainkund

Malheureusement il reneige les deux jours suivants et revenus à Kyangjin nous devons prendre une décision. Le Ganja La, 5122 m, est au programme mais les autochtones nous disent que les groupes partis avant nous ont tous fait demi-tour, la glace rendant le passage de ce col dangereux, surtout pour les porteurs lourdement chargés et mal équipés. Comme les chutes de neige récentes n'ont rien arrangé il reste le plan B : redescendre à Syabru d'où il est facile de rejoindre Gosainkund comme prévu.
Neige sur Kyangjin Neige aux environs de Kyangjin
La descente n'est pas agréable : la neige se transforme en pluie et un vent glacial remonte la vallée. Le beau temps revient peu avant Syabru.
Mur de mani Moulin à prières hydraulique  Lodge et mur de mani Mur de mani et village de Mondoo Porteurs de poutres Mur de mani et chorten Syabru
Au-dessus du village le sentier monte abruptement dans la forêt jusqu'à la crête que l'on suit jusqu'à Sing Gompa, groupement de lodges autour du temple.
Environs de Syabru Chorten devant le Ganesh Himal Chorten dans la forêt Sing Gompa Sing Gompa
Le sentier rejoint ici l'itinéraire venant de Dhunche et qui est emprunté en août par de nombreux pèlerins hindous montant au lac sacré de Gosainkund, il est tout de suite plus large et mieux entretenu. Comme il suit la crête la vue est spectaculaire : Langtang Lirung, sommets tibétains, Ganesh Himal et Manaslu. Au-dessus de Laurebina Yak le sentier disparaît dans les nuages.
Le Ganesh Himal et Sing Gompa Panorama de la crête au-dessus de Sing Gompa Vue vers Laurebina Yak et Gosaikund Ganesh Himal Langtang Lirung Manaslu Laurebina Yak Mandir

Haut de page